Tit Charte fimotesque

Publié le par Hazkielle

Voila une tit charte qui me plait bien, piquer sur le site de Delfimo, (qui l'a elle meme piquer chez Berluce  :p)

Charte de la polymériste joviale

1-
J'autorise quiconque à copier ce que je fais, c'est assez flatteur je trouve. Si vous mettez un lien vers mon blog, tant mieux pour moi. Si non, tant pis. Après tout, moi non plus je ne cite pas Judith SKinner chaque fois que je fais un dégradé…

2- Je pioche avec gourmandise et délectation dans tous les tutoriaux que je trouve sur la toile. Si vous les mettez en ligne, c'est bien pour que je les utilise non ? De temps en temps, j'oublie de vous remercier… je m'en excuse d'avance, pas de quoi en faire une charte, heu, un fromage ;-)

3- Je suis une amatrice de la polymère, je continue à apprendre tous les jours, en regardant - aussi - ce que font les autres. J'utilise donc le mot "création" avec parcimonie. J'ai un style bien à moi, cela ne fait pas de moi une artiste ;-)

4- J'accepte la critique objective parce qu'elle est constructive (là, j'ai tout dit). Du coup, je me permet de donner mon avis sur votre travail, même si je ne le trouve pas "magnifique, trop beau, exceptionnel et sublime" ! Je n'adhère à aucun groupe, je ne me sens donc pas obligée de ménager la chèvre et le chou.

5- Je passe sur vos blogs sans laisser obligatoirement de commentaires… On peut quand même regarder sans acheter non ?

6- Je suis une adulte et n'aime pas bien que des inconnus me donnent des conseils sur ma façon d'être, ou de ne pas être… genre : sois polie, sois respectueuse. Soit mes parents ont réussi leur éducation et je le suis déjà, soit ils ont loupé ce point là (ou j'ai été réfractaire) et dans ce cas là, je ne mérite pas votre considération… Mais pas de leçons, please !

7- Je ne me prends pas au sérieux. J'ai un autre métier à côté et puis ce que je fais dans mon salon avec cette sacrée polymère ce n'est qu'un loisir après tout, pas de quoi avoir les chevilles qui enflent ! Y'a des choses plus importantes dans la vie ;-)

8- Je suis relativement capable, avec l'expérience, de reconnaître les polyméristes qui vivent de ce matériaux. Ils sont rares. "Ils" sont plus féminins que masculins d'ailleurs, alors, pour une fois, le "féminin" prendra le dessus, grammaticalement parlant : ELLES sont rares !!! Là, je fais plus gaffe, le monde artisanal est dur, le petit commerce fragile…

9- Je vous invite à compléter cette liste non exhaustive, à corriger ses fautes d'orthographe, et à la faire circuler si elle vous sied.

10- Et surtout, surtout, je vous aime et vous respecte toutes (et tous) !!!

Publié dans En passant...

Commenter cet article

diddlindsey 09/03/2010 13:07


bien minionne c'ette petite charte